fase 76

Lettre ouverte à M. Peillon (CREAL)

Au mépris de la loi de 1905 portant sur la séparation des églises et de l'État, c'est au nom des « voies nouvelles de la contribution de l'enseignement catholique à l'oeuvre d'intérêt général que constituent la formation et l'éducation des enfants » que M. Eric de Labarre, secrétaire général de l’enseignement catholique, a annoncé, sans démenti de votre part, juste avant le début de la concertation sur la refondation de l’école ouverte le 5 juillet, que l’enseignement privé bénéficierait de 70 postes en primaire à la rentrée, d’un contingent d’assistants d’éducation sur les 1500 prévus ainsi que des aménagements pour permettre aux stagiaires du second degré privé de se former.

Lire la suite...

 

 logo fase 2011-var-1-2

Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique de Seine-Maritime     

FASE 76

front de gauche

Vous êtes ici : Accueil Textes signalés Lettre ouverte à M. Peillon (CREAL)