fase 76

Le vent de la Révolution...

Fier d'être fils d'ouvrier, fier de l'histoire de ma famille, fier des combats menés depuis 1789 en passant par la Commune, 1936 et 1968 par la classe ouvrière. Aujourd'hui je voudrais être fier de dire, devant les générations futures, « 2012 j'y étais, et après les élections on s'est battu et on gagné ! ».

En 36, si je ne me trompe pas, les congés payés n'étaient pas dans le programme de gouvernement de Léon Blum, ils ont été imposés par la lutte massive des travailleurs après l'élection de députés représentant la classe ouvrière.

Aujourd'hui, nous sommes ensemble pour faire entendre la voix du peuple des travailleurs. Mélenchon peut atteindre 15 voir 20% (et pourquoi pas le deuxième tour ?), les députés du Front de Gauche pourront certainement former un groupe à l'assemblée nationale (s'ils ne sont pas majoritaireS). Je sais que ce ne sont pas les élections qui changent la vie, mais elles peuvent être un tremplin pour gagner des luttes et des droits nouveaux. Nous devons ensemble imposer l'augmentation des salaires et l'interdiction des licenciements. Et cela se fera au-delà des élections, dans la lutte. Nous devons nous battre contre les financiers (parce que derrière les marchés financiers, ce sont des hommes et des femmes avides d'argent et de pouvoir qui ont déclaré la guerre aux peuples) et leur règle d'or. Nous devons imposer les règles vertes et rouges dans la constitution : des droits écologiques et sociaux inaliénables et non marchandisable (droit à la santé, à l'avortement, au logement, au travail, à l'école, à l'eau, à l'électricité...). Le contrat social de notre société, réaffirmé par le Conseil National de la Résistance, est mis à mal et piétiné par des rapaces. Il faut le défendre et le consolider, il faut lui donner une autre dimension, celle d'une république socialiste, écologiste, face au capitalisme. Et nous l'exporterons !

Seuls nous sommes faibles devant les charognes, mais unis nous sommes forts et faisons peur ! Nous avons un outil, une idée, le Front de Gauche. Il faut le faire grandir, le partager, et en faire une arme pour gagner. Non encartés ou adhérents de partis nous sommes les militants du Front de Gauche, et c'est tous ensemble que nous avancerons ! Et dans le monde nous ne sommes pas seuls, tous les peuples font face aux mêmes tyrans ! Pour la liberté, une seule réponse : l'insurrection des peuples dans une grande internationale. On ne lâche rien !

Faisons qu'au Front de Gauche, chacun puisse y avoir sa place, et qu'une voix soit une voix ! J'espère que, dans nos luttes futures communes, nous ferons évoluer notre mouvement pour ne former qu'un corps avec toutes nos différences, nos histoires et avec un seul idéal ! L'Histoire appartient à tous, elle nous appartient, nous sommes l'Histoire.

(...)
Citation de Victor Hugo : « Il vient une heure où protester ne suffit plus: après la philosophie, il faut l'action »

Gilles

 logo fase 2011-var-1-2

Fédération pour une Alternative Sociale et Écologique de Seine-Maritime     

FASE 76

front de gauche

Vous êtes ici : Accueil Libre expression Libre expression Le vent de la Révolution...